Le Mot du Maire

Septembre 2020

Photo Aurélien FERLAY
Edito du « Moras Infos » n°18

Chères Morassiennes, Chers Morassiens,

L’année 2020 restera certainement dans nos mémoires comme celle des épreuves et des défis. A peine remis des dégâts sur nos réseaux et chemins causés par une neige lourde et précoce en novembre 2019, nous voici confinés pour huit semaines à la mi-mars, et devant désormais vivre avec précautions.
Un virus que nous ne prenions pas très au sérieux initialement a modifié nos habitudes de vie et de travail, suscitant aussi légitimement notre inquiétude pour les plus fragiles d’entre nous.
Je veux d’abord retenir que la solidarité sous toutes ses formes nous a permis de traverser les instants les plus difficiles. Nous avons pu compter, encore une fois, sur l’engagement de bénévoles et de professionnels très sollicités : soignants, services de sécurité et de secours, commerçants, agriculteurs, enseignants, agents du service public…
Nous avons en urgence trouvé les moyens d’aider nos petites entreprises en difficulté.
Merci encore une fois pour chaque geste, chaque attention. Merci aux Morassiens compréhensifs et patients durant cette période délicate et inédite.
Courage à nos associations privées d’activités. Gardez toute votre motivation et l’envie de proposer de belles animations lors de jours meilleurs.
Souhaitons que l’entraide déployée, le regain d’intérêt pour les circuits-courts et les produits locaux perdurent bien au-delà de cette crise et que nous soyons toujours en capacité de faire bloc, avec humanité et bon sens, dans l’avenir.
Le printemps a également été le moment du renouvellement des équipes municipales, à Moras comme dans toute la France. Je veux à nouveau saluer le travail des élus sortants et de nos prédécesseurs. Nous sommes tous de passage dans cette responsabilité. Il ne faut jamais l’oublier et ne pas obérer l’avenir pour nos successeurs.
Je remercie le nouveau conseil municipal qui, bien qu’en attente d’installation pendant deux mois, s’est mobilisé au service de la commune, auprès de nos ainés, en distribuant des masques, en entretenant notre village… Des masques en tissu lavables sont encore à votre disposition en mairie. N’hésitez pas à venir les renouveler gratuitement.
Les chantiers de cette mandature seront importants et chacun devra s’investir. L’intérêt général sera la boussole de votre équipe municipale et sa circulaire de campagne son fil conducteur.
Bonne lecture de votre 18e Moras Infos, prenez soin de vous et des autres, prenez plaisir à faire vivre notre belle commune !
Avec mon dévouement,

Aurélien FERLAY
Maire de Moras-en-Valloire
Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes


15 mars 2020 – Communiqué suite élections municipales


Malgré un contexte d’abstention compréhensible eu égard au virus Covid-19 et la possibilité du panachage, l’ensemble des candidates et des candidats de la liste « Moras, Avec vous ! Pour vous ! » ont été élus dès ce premier tour de scrutin. Plus d’un Morassien sur deux s’est déplacé aux urnes pour donner à notre liste un score moyen de 90 % des votants. Je vous en remercie très sincèrement au nom de tous.
Il n’y aura donc pas de second tour à Moras-en-Valloire.

Cette soirée n’est pourtant pas à l’esprit de fête.
Je salue amicalement les élus sortants, pour leur travail à mes côtés durant 6 ans bien sûr, mais aussi pour la parfaite tenue du bureau de vote dans les conditions du jour qui n’étaient pas simples.
Je pense surtout à toutes celles et ceux qui, dans leur famille et leur travail, sont déjà impactés par le Covid-19 et vont l’être plus lourdement encore dans les semaines à venir.
Soyons collectivement respectueux des consignes afin que cette période de crise soit la plus courte possible.
Le site internet de la commune continuera d’être tenu à jour quotidiennement pour vous donner toutes les informations utiles. Votre mairie et vos élus sont à votre disposition. N’hésitez pas à nous signaler toute difficulté.
Merci à tous de votre compréhension et bon courage.
Pour la liste élue, Aurélien Ferlay


4 Janvier 2020

« Je ne crois ni en la fatalité ni en une histoire écrite d’avance. Si l’on est ouvert à l’autre, si l’on aime la vie, elle finit toujours par vous répondre et par se refléter en vous ». (Andrée Chedid)
Que la santé, le bonheur et le plaisir de partager jalonnent vos existences tout au long de 2020.

Retrouvez l’intervention de Monsieur le Maire à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux à la population : CLIQUEZ ICI

Clip vidéo Bonne année 2020


19 novembre – Message de monsieur le maire


🌨
🌳❄️🚧🤝 Une neige précoce, lourde et sur une végétation n’ayant pas encore perdu ses feuilles, voici les trois ingrédients du cocktail déclencheur de la crise que nous connaissons depuis ce 14 novembre. Un nombre conséquent d’arbres cassés, tombés sur nos axes de circulation et nos réseaux, rendant le dégagement et le déneigement plus complexe qu’à l’habitude. Et nous voilà sans électricité, chauffage, téléphone et parfois sans eau jusqu’à 96 heures sur une partie de Moras-en-Valloire.
A l’heure où j’écris ces lignes, des communes voisines subissent encore cette situation de plus en plus dure à supporter, même si je sais l’énergie colossale déployée sur le terrain par les agents ENEDIS pour y mettre fin.
Certes, « on a connu bien pire, on n’est pas en guerre, ce n’est pas le séisme du Teil » m’ont à juste titre rappelé quelques anciens du village. Cette petite crise a toutefois touché et enduré tous nos habitants.
Il sera temps et grandement nécessaire de parler sérieusement avec les services de l’Etat (et des opérateurs) de la communication aux maires (bien démunis pour informer leurs habitants), et surtout des moyens et des investissements consacrés à nos réseaux nationaux.
J’oublierai les engueulades reçues, revers de la proximité du maire plus que tout autre élu, et parfois le nombrilisme attentiste de certains me parlant de leurs droits et situation toute relative quand les plus en souffrances se faisaient le devoir de penser à plus en difficulté qu’eux…
Je retiendrai en revanche les visages et les sourires de ces personnes âgées ou jeunes parents, heureux d’une simple visite et relativisant leur inconfort du moment, des villageois remplissant des bouteilles à la fontaine de la Place de la Liberté et en offrant spontanément à des personnes moins mobiles (à ma grand-mère par exemple).
Je me souviendrai de tous ces agents, élus, riverains bénévoles, délaissant quelques heures leur propre maison avec dégâts pour s’occuper d’autres, coupant des branches cassées pour dégager une route, déneigeant ailleurs que devant chez eux, accompagnant les équipes d’ENEDIS pour les guider sur le terrain, signalant des zones dangereuses, prenant des nouvelles de voisins âgés ou avec enfants en bas âge, proposant leur hébergement, leur douche, accueillant ceux qui avaient besoin d’aide… Toute cette solidarité l’a largement emporté sur les quelques replis individualistes rencontrés.
Tout a été utile et bienvenu. Un immense remerciement se doit d’être renouvelé à toutes celles et ceux, si nombreux, qui ont fait preuve d’entraide, de compréhension, d’indulgence, de patience, qui ont donné petits et grands coups de main, faisant tout simplement de leur mieux dans cette situation de difficulté collective. Le travail de réparation et de nettoiement sera encore long, mais le plus urgent semble derrière nous.
Morassiens, MERCI… Voisins non encore sortis d’affaire, COURAGE…


Octobre 2019
Hommage à André DESRIEUX, maire honoraire


A Monsieur André DESRIEUX
maire honoraire de Moras-en-Valloire
conseiller municipal puis adjoint de 1957 à 1983
maire de 1983 à 1989
conseiller municipal de 1989 à 1995

 –  La commune reconnaissante  –


Septembre 2019

Photo Aurélien Ferlay
Edito du « Moras Infos » n°17

Chères Morassiennes, Chers Morassiens,

Ici entend-on un citoyen faire contentieux pour le bruit d’une cloche de vache, là pour celui du chant d’un coq ou d’une cigale, ailleurs encore pour la sonnerie d’un clocher… Certains parmi nos amis urbains seraient-ils devenus à ce point déconnectés de la France des terroirs ?
Las de plaintes en la matière, un de mes homologues girondin a récemment proposé de classer les « bruits ruraux » au patrimoine immatériel de l’UNESCO ! La démarche a certes peu de chance d’aboutir mais elle a le mérite d’inviter chacun à la réflexion sur ses choix de vie et sa capacité à partager l’espace en bonne intelligence. L’acceptation des sons raisonnables qui rythment la campagne offrira à celui qui veut l’adopter bien d’autres récompenses en retour… Avec un peu de bon sens paysan, le plus citadin d’entre nous saura apprécier les richesses de nos villages.

Tout cela démontre, s’il en était encore besoin, combien la proximité, le dialogue et la solidarité qu’offrent plus aisément nos petites communes sont des attentions de chaque instant qu’il convient de préserver. Chercher à comprendre l’autre et se placer un temps dans sa situation désamorcent bien des conflits. C’est dans cet esprit que votre commune s’efforce d’agir au quotidien, d’échanger sur vos préoccupations en réunions de quartiers, de soutenir le tissu associatif local si fragile et pourtant irremplaçable pour sortir l’individu de l’isolement et l’ouvrir à son entourage.
La commune, c’est la petite République dans la grande.

Qu’il me soit permis de remercier une fois de plus toutes celles et ceux qui œuvrent pour la faire exister : bénévoles, commerçants, entrepreneurs, agriculteurs, enseignants, agents publics, élus… Morassiennes et Morassiens engagés localement.
Les pages de ce nouveau bulletin vous montreront qu’il fait bon vivre ici. Votre commune s’emploie à entretenir aussi bien que possible espaces, réseaux et patrimoine. Elle rénove et investit régulièrement sans céder à la facilité du recours à l’impôt. Vous verrez d’ailleurs que le budget 2019 a été voté avec 0 % de hausse des taux.
Seuls ou en intercommunalité, nous essayons de faciliter votre quotidien de multiples façons : en rendant les services publics plus accessibles, en aidant les plus jeunes à passer leur permis de conduire, en participant à la rénovation de votre logement et sa façade, en agissant pour que vous puissiez mieux vous soigner demain…

Bonne lecture de votre 17e Moras Infos et rendez-vous dès la rentrée de septembre pour le 5e forum des associations de la Valloire que nous accueillerons dans la Rue des Terreaux.
Avec mon dévouement,

Aurélien FERLAY
Maire de Moras-en-Valloire
Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes


6 Janvier 2019

“Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu”
Risquons-nous à le trouver, ouvrons-nous aux autres pour une heureuse année 2019.

Retrouvez l’intervention de Monsieur le Maire à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux à la population : CLIQUEZ ICI


Septembre 2018

Photo Aurélien Ferlay
Edito du « Moras Infos » n°16

Chères Morassiennes, Chers Morassiens,

Si vous découvrez ces lignes à l’heure de la rentrée, les nécessités éditoriales de notre bulletin communal m’ont conduit à les écrire à la mi-juillet, quelques heures après une finale de coupe du monde de football victorieuse pour notre pays.
Unis et confiants, les Bleus ont offert à la France sa deuxième étoile et aux Français des émotions que les plus de vingt ans attendaient de revivre avec nostalgie. Savourons-les comme il se doit ! Et retenons que l’esprit d’équipe et le dépassement de soi sont des facteurs clef de la réussite.

Cette euphorie n’enlève rien à nos préoccupations quotidiennes, mais se réunir pour partager des moments festifs fait aussi partie de la vie d’un village. Lors d’une retransmission de finale, d’un concert au parc communal, d’une fête d’école ou encore d’un vernissage en mairie, les Morassiens se retrouvent, échangent et prennent plaisir à être ensemble. Rien que pour ces moments-là, oserai-je dire de bonheur, notre commune rurale prend tous son sens et tient toute sa place.

Votre nouveau journal d’information ne saurait être exhaustif tant la diversité de l’action communale est une réalité. Impossible de retranscrire tout ce que vos élus et agents peuvent entreprendre chaque jour pour entretenir notre patrimoine et nos réseaux, rendre aux habitants les services attendus, préparer l’avenir tout en faisant face aux urgences et imprévus du quotidien.
Voici néanmoins quelques sujets d’actualité qui ont particulièrement mobilisé votre équipe municipale. Ainsi, vous découvrirez par exemple les travaux de rénovation intérieure de notre salle des fêtes, la réfection de la rue de l’église ou le projet de réaménagement et de mise en accessibilité des locaux de la mairie, de l’agence postale et de la cantine scolaire.

A l’échelle intercommunale, les questions de santé nous préoccupent fortement. Vous le savez, les médecins généralistes et plus encore les spécialistes se font rares sur notre territoire et approchent pour beaucoup l’âge de la retraite… Il nous faut agir pour être attractifs. Le nouveau Plan Santé de Porte de DrômArdèche n’a pas la prétention d’être une solution miracle, mais il apporte des innovations intéressantes telle la construction d’un centre de santé intercommunal avec des médecins salariés, en complément de l’exercice libéral, des maisons de santé pluri-professionnelles et du service hospitalier que nous avons à cœur de défendre pour le bien de nos habitants.
Moras recevra par ailleurs la visite du « Bus Santé » le 1er octobre : un dispositif mobile de dépistage de la rétinopathie diabétique, couplé d’un volet préventif sur le cancer ou les maladies cardio-vasculaires. N’hésitez pas à vous inscrire.

La rentrée s’annonce chargée en travaux mais aussi riche en événements, parmi lesquels notre incontournable fête de poire ce 23 septembre. Une immense merci à tous les bénévoles qui s’engagent dans nos associations locales.
L’ensemble de l’équipe municipale et moi-même restons à votre disposition. Nous nous efforçons de donner le meilleur de nous-mêmes et mobilisons tous les partenariats pour faire de Moras une commune où il fait bon vivre.
Bonne lecture de votre 16e Moras Infos.
Avec mon dévouement,

Aurélien FERLAY
Maire de Moras-en-Valloire
Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes


7 Janvier 2018

Santé, bonheur et réussite en 2018 !

Retrouvez l’intervention de Monsieur le Maire à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux à la population : CLIQUEZ ICI


Septembre 2017

Photo Aurélien Ferlay
Edito du « Moras Infos » n°15

Chères Morassiennes, Chers Morassiens,

Impossible ces derniers temps d’échapper aux analyses médiatiques autour de la présidence jupitérienne ou de la moralisation de la vie politique…
Pour ma part, je laisserai ces exégèses aux hautes sphères et me contenterai, en ouverture de votre traditionnel Moras Infos, de vous parler de bonne volonté et de bon sens morassien. C’est sans doute de cela dont nous avons le plus besoin…

Être maire d’un village en 2017 n’est pas chose aisée. Il nous faut être les « couteaux suisses » de la ruralité, cherchant sans cesse à trouver des solutions à tout en dépit des contraintes… et par ailleurs les « fantassins de la République », en première ligne que nous sommes pour faire face aux attentes, parfois au désarroi de nos concitoyens.
Quant aux moyens financiers pour accomplir au mieux nos missions : il faut composer avec des dotations de l’Etat en forte baisse depuis plusieurs années et des difficultés locales parfois inattendues.
A ce titre et sans esprit de polémique avec mon homologue saint-sorlinois, je regrette sa décision de fermeture de l’ISDND des Grises qui représente, pour la seule commune de Moras, un trou au budget de 22 000 € par an jusqu’en 2038. C’est d’autant plus regrettable que, tous d’accord pour ne plus accueillir de déchets odorants sur ce site intercommunal, un projet alternatif était possible sur l’actuel périmètre du bail. Je ne désespère de rien et ne renonce pas au dialogue constructif pour autant.

Les embûches ne doivent pas être un prétexte pour nous lamenter, mais au contraire une opportunité pour nous remettre en cause et innover. L’exigence n’ôte rien à la passion.
Le Conseil Municipal est depuis toujours économe sur le budget de fonctionnement. Notre règle de base est simple : un euro dépensé doit être un euro utile. Nous voulons pouvoir continuer d’investir car ne plus le faire serait laisser se dégrader notre patrimoine, nos réseaux et constituerait une « dette à retardement » pour la génération suivante. Il en va de l’attractivité même de notre village.
Aussi, nous redoublons d’efforts dans les partenariats pour cofinancer nos projets et n’hésitons pas non plus à mettre la « main à la patte ». Vous verrez dans ce bulletin que nombre de travaux sont réalisés « en interne » par les agents et les élus eux-mêmes. Vos élus sont plus que rentables pour la collectivité, croyez-le bien, et leur maigre indemnité n’est rien en comparaison de ce qu’ils donnent et rapportent pour entretenir, rénover et développer votre commune.

Notre village rural est enfin une richesse en termes de bénévolat et de proximité. Je mesure au quotidien tout ce que vous accomplissez dans nos associations et pour les autres. Vos engagements conjugués sont infiniment précieux.
Les « rencontres de quartiers » de ce printemps ont été l’occasion de le rappeler et d’indiquer parfois les efforts civiques qu’il reste à accomplir ici ou là… J’invite vivement tous les habitants à lire avec attention (et appliquer) les « 10 règles d’or du bon Morassien » compilées dans ce numéro suite à toutes nos réunions. Il faut parfois juste un peu de bonne volonté pour rendre la vie collective plus agréable.

J’aborde cette rentrée avec confiance dans le bon sens collectif et tout simplement l’envie de poursuivre le travail au service de Moras.
Bonne lecture de votre 15e Moras Infos.
Avec mon dévouement,

Aurélien FERLAY
Maire de Moras-en-Valloire
Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes